Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Eric
  • J'ai un pied dans le placard et deux mains sur mon clavier
  • J'ai un pied dans le placard et deux mains sur mon clavier

Blog

Page d'accueil: unpiedauplacard

Rechercher

Worldmap

 

22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 19:05
David, le consultant, m'a appele en plein travail pour discutter et me conseiller d'accepter de voir un autre candidat, Dimanche - Le candidat part en voyage d'affaires en Asie pour 15 jours et David insiste que je le voie Dimanche soir dans le meme restaurant ou j'ai rencontre Phil.

J'ai accepte, sur les conseils insistants de David.

Le candidat est tres different de Phil.
Il est plus beau, mais il a moins de charme.
Il est plus instruit mais parle moins bien.
Il soigne mieux son apparence exterieure, mais ne degage pas le meme charme.

Il m'a regarde plus insistement, mais moi, je me suis appercu en train de detourner mon regard.
Certes, il me posait plus de questions et s'interessait plus a moi que Phil ne l'a fait.
Mais ma voix interieure est restee silencieuse.

Et 10 minutes apres notre rencontre, sur le periph dans ma mercedes a toute allure, j'ai deja oublie la rencontre.
J'ai eteint mon portable pour etre sur de ne pas etre derange par David, comme il le fait apres chaque rencontre.
J'aurais ete embarasse de dire non a David - Une forme de pudeur et de gentillesse qui me met dans l'embaras.

Bref, Le lendemain, on en a parle avec David au telephone. J'etais gene, et David m'a dit "il n'y a rien de choquant, Eric - J'avais prevu la situation, et je suis sur a present que tu te sens encore plus sur d'aller de l'avant avec Phil".
Oui, c'est vrai, Phil me semble encore plus interessant maintenant.

David. Fin stratege.

Quelques jours plus tard, j'ai appele david, en lui disant que j'etais un peu torture. Je pense a Phil souvent, et pourtant je trouve la situation ridicule.

Bref, ma rencontre avec Phil m'a marquee. Mais je ne l'assume pas.

"C'est normal, Eric" me dit-il. "Ca fait partie du process - un peu comme une fleur qui s'ouvre. Et ne sois pas gene par ce sentiment, c'est ce qu'il faut pour construire une relation durable et heureuse - c'est ce que prevois pour vous deux et j'en suis heureux ".

Hier, j'ai une eu une crise d'angoisse qui m'a envahi. J'ai trouve ma situation totallement ridicule, et je me suis dit que je n'etais pas fait pour tout cela.
Ca devient difficile, emotionnellement.
Il est encore temps de tout rattraper, de rejoindre ma femme et de reconstruire une vie, moins heureuse, mais equilibree. Au moins mes angoisses ne sont pas les memes.

David m'a appele le jour-mmeme, en me demandant comment j'allais - J'ai menti en disant que tout allait bien. David doit sentir quelque chose. "Eric, J'ai appele Phil a son hopital a midi. Il est reste silencieux avec toi depuis votre rencontre, car il a beaucoup de travail. Mais je te telephone pour t'avertir qu'il t'appelle fin de la semaine. Phil ne veut plus voir aucun candidat, car il veut investir son temps libre avec toi a present. Le soir ou vous vous etes rencontres, il n'a pas dormi de la nuit. C'est le debut, Eric, d'une longue relation de qualite. Je veillerai personnellement dans les prochaines semaines a vos rencontres afin que tout se passe bien."

Fleur d'automne qui s'ouvre en moi.
Partager cet article
Repost0

commentaires

le petit poète 27/10/2008 00:15

tu sembles passer par toutes sortes de sentiments et d'interrogations, mais ce que tu ignores sans doute, c'est que tu fais également passer tes lecteurs (moi,en tous cas)par différents états. ainsi, c'est avec impatience que j'ai attendu le récit de ton rendez-vous avec phil (fixé un mardi et relaté le vendredi...on en pouvait plus)
c'est avec délectation que je t'ai lu et relu...
et puis un doute s'est insinué; c'est tellement original, c'est tellement bien construit, et si ça n'était qu'un récit imaginaire...l'oeuvre d'un jeune écrivain talentueux à la recherche d'un éditeur..
et puis en voyant le nombre de films et d'ouvrages s'inspirant de faits réels; de nouveau, le sentiment que la réalité précède et dépasse le romanesque a repris le pas...
ce petit message n'ayant d'autre but que de te dire que tu as des lecteurs "addict" qui passent aussi par toutes sortes d'interrogations, d'impatiences et de sympathies (on vie tes émotions et des émotions)
au plaisir de lire ta prochaine lettre
que nos pensées positives t'accompagnent et t'encouragent sur le chemin
bien amicalement

Eric 27/10/2008 04:08


Hello Le petit Poete:

Non - ce n'est pas un recit imaginaire. Je n'ai rien invente. Quand j'ai commence mon blog au mois je Janvier 2008, j'ai decide de me livrer.

Il n'y a que mon identite qui soit fausse - Je ne m'appelle pas Eric - Mais j'espere que je serai pardonne pour cela...


rodéo 26/10/2008 20:16

nous sommes dimanche soir....
tout ira bien....t'angoisses pas hein.....
au fond bien plus qu'à la rencontre "d'un candidat" tu pars à la rencontre....
de toi meme.....

palamede 25/10/2008 21:41

Espérer, souffrir peut être, se sentir vivre enfin !

Eric 25/10/2008 22:03


ouaip. Mais c'est plus difficile que j'avais anticipe. Fleur epineuse qui s'ouvre en moi...