Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Profil

  • Eric
  • J'ai un pied dans le placard et deux mains sur mon clavier
  • J'ai un pied dans le placard et deux mains sur mon clavier

Blog

Page d'accueil: unpiedauplacard

Rechercher

Worldmap

 

17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 06:35
J'ai regarde Obama s'exprimer en direct, dans les dernieres semaines qui precedent sa victoire aux elections americaines. Il ne fera pas avancer le marriage Gay, ni les droits aux homos dans son pays. Mais au moins, ils ne reculeront pas comme si son opposant allait gagner - celui-ci ne gagnera pas, Dieu merci.

Les medias parlent de revolution culturelle, car ce Barack est noir et sera president du pays le plus puissant du monde. Je suis convaincu qu'il ne changera pas grand chose, trop inquiet de perdre le vote blanc independant, et de courtoiser les blancs conservateurs.

Non, la vraie revolution, messieurs des media, viendra quand un Gay deviendra president du prochain pays le plus puissant du monde. Mais, de meme, il ne fera pas grand chose pour les Gays, trop inquiet de rassurer les conservateurs de tous poils.
Partager cet article
Repost0
10 juin 2008 2 10 /06 /juin /2008 21:49

Je suis alle au restau a Versailles, seul, comme un pede...
Et un groupe de profs de passage dans les Yvelines m'ont gentillement invite a leur table.
J'ai fait semblant d'etre gene, mais tellement content de ne pas manger en compagnie d'une assiette.

Le prof en face de moi, quel gentil garcon.... Des yeux brillants tres beaux.
Des petites levres, de nombreux poils qui sortent d'une chemise bas prix mal repassee.
Je sais que c'est un peu fou, mais j'ai eu envie de tomber un peu amoureux.
Juste une heure....
Je sais que c'est un peu fou,  mais je n'y peux rien.

J'ai vu, quand il s'arrete de parler pour regarder les decolletes des jeunes filles.
C'est pas grave - ses yeux etaient encore beaux a ce moment.

Avec 5% de moyenne nationale, et 15 personnes au restau,
ca fait... au plus 1 seul pede dans le restau.

Donc moi,
et donc pas lui...

Partager cet article
Repost0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 19:01

undefinedJ'ai un collegue de classe qui est une vraie bombe sur pates. A chaque fois qu'il rentre en classe, c'est un peu comme Enola Gay qui lance un petit hiroshima sur moi. Je l'ai vu aussi en salle de muscu de l'universite. J'ai intelligemment tourne la tete pour qu'on ne voie pas celle que j'aurais fait en l'admirant dans son marcel serre. Un coup d'oeil, rien de plus, pour le voir, m'a convaincu qu'en plus, il est tres bien bati. Pourtant, ce qui me plait, c'est de le voir marcher, son allure est celle d'un grand conquerant d'Asie mineure et ses yeux d'origine perse valent le detour.

Je n'aurais jamais ose rever qu'il soit Gaich. Mais j'ai surpris un sourire sur ses immenses levres en me voyant. 
Qu'est-ce que je vais faire? Mais rien, bien sur. Continuer mon chemin dans mon placard. Son sourire me suffit.  Un des drames d'etre Gaich, c'est de de ne pas connaitre quelqu'un sans se poser la question "s'il est ou pas".

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 18:16

J'ai appele un service d'ecoute pour Gaichs. Un homme decroche, la voix douce et lente. Je le laisse pas parler, car bien sur, je suis tres sur de moi-meme, et j'assume ma condition.... du moins c'est ce que je veux faire comprendre. D'ailleurs, je ne sais pas pourquoi j'appelle, tellement je maitrise tout dans ma vie.

J'ai commence a parler de moi-meme, j'ai resume la situation en grand A, les challenges en grand B, et le but a atteindre en grand C. 

En conclusion, j'ai pose ma question a 1000 dollars. 

Je me suis tu - J'ai attendu.
Allo? vous etes toujours la?

Le type a la voix douce a commence a me rrraconter son experrrience (il roule les R... rrr).
"C'est marrrrrrant ce que tu m'rrracontes, ca m'rrrappelle ma vie y a 15 ans d'ca."

Je m'attendais a tomber sur un Gaich en haut talons et Gaultier, alors que je suis en train de parler a un gentil "Monsieur-tout-le-monde".

Il commence a me parler de sa vie qui ressemble a la mienne, jusque la ok. Puis ensuite il me parle de ce type avec qui il travaillait et qui devait avoir mon age et dont il etait amoureux.

Sa voix douce se resserre, tremble, et decroche un moment. Un silence s'installe. Mon discours et mes phrases bien remplies du debut ne font plus le poids face au vide de ces quelques secondes.

Moi: C'est pas grave, Monsieur.... vous avez ses coordonnees?

Lui: Oui, mais j'ose pas l'appeler. Je ne sais pas si il sait. Car je suis marrrrrrie.

Moi: Le bout du tunnel n'est peut-etre pas si loin (j'ai revu "le pere noel est une ordure" il y a peu, et la replique vient automatiquement)

Lui: Oui, merci. Je devrais lui propose d'aller boire un verrrrrre. D'habitude, j'ecoute beaucoup, mais la, avec vous, c'est moi qui ai beaucoup parrrle aujourd'hui. Merci. [...] En tout cas, pour votre prrrobleme, j'ai pas de baguette magique [...]

Mais qu'est-ce que j'ai fait a Zeus??!! Grrh! Meme quand j'ose parler et dire que je suis Gaich, on ne m'ecoute pas! Pis, il faut que je reconforte la terre entiere... Moi non plus, j'ai pas de baguette magique - car sinon, j'aurais repare ma vie

Partager cet article
Repost0